Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 13:19

23 Décembre 2013

 

Nadezhda Tolokonnikova est devenu lundi la deuxième membre de la bande de Pussy Riot à être libéré sous une amnistie massive. Elle a quitté sa prison dans la région sibérienne de Krasnoïarsk, quelques heures après son compère Maria Alyokhina a été libéré à Nijni Novgorod.

Maria Alekhina (à gauche) et Nadezhda Tolokonnikova. (Reuters / Sergei Karpukhin / RIA Novosti / Alexander Paniotov)

Alyokhina et Tolokonnikova, purgeaient des peines de deux ans pour hooliganisme. Toutes deux ont été condamnés sur leur «punk de prière 'acte dans une cathédrale orthodoxe russe.

Les deux militantes ont été graciés en vertu d'une amnistie massive signée par le président Poutine la semaine dernière.

 

Comme elle quittait la prison de Krasnoïarsk, Tolokonnikova a déclaré aux journalistes qu'elle va maintenant faire tout ce qu'elle peut pour aider les autres prisonniers, en disant qu'il y a maintenant des «liens du sang» entre elle et le système pénal. "Je suis d'humeur à travailler après la libération, " dit-elle. "Il est tout à commencer par ma libération, comme la ligne entre être libre et non libre est très mince en Russie, dans un État autoritaire. Sortie est le poids de la responsabilité qui incombe désormais sur moi, y compris à ceux qui sont restés derrière les barreaux ici [à Krasnoïarsk] et en Mordovie. " Tolokonnikova a dit qu'elle allait libérer les détails de son prochain projet, elle rencontre son compère, Maria Alyokhina. " Je veux appeler Alyokhina et nous allons discuter de droits de l'homme le projet de prisonniers ", dit-elle.

 

Tolokonnikova a eu une expérience tumultueuse avec le système pénal russe, être déplacé d'une prison à une autre, couplé au démarrage d'une grève de la faim en Septembre, qui dit-elle a été motivée par les conditions difficiles dans une de ses prisons, y compris les allégations de menaces à sa vie de Le personnel de l'administration de la prison.

Après que les autorités de la prison ont cédé à ses demandes, elle a été transférée dans une prison de la région de Krasnoïarsk, suivi d'un autre passage à un hôpital de la prison, d'où elle est publiée aujourd'hui.

Comme pour Alyokhina, qui a libre plus tôt dans la journée, son premier mouvement est de répondre à des militants des droits de l'homme à Moscou, selon son avocat, Pierre Saikin.

Sur le chemin de Moscou Alyokhina parlé au téléphone à Dozhd (Rain) TV à dénoncer son amnistie, la qualifiant de "coup médiatique." Elle a dit qu'elle envisage de travailler en tant que militant des droits de l'homme.

 

Alyokhina, Tolokonnikova et un troisième membre du groupe punk féministe, Yekaterina Samutsevich, faisaient partie d'un groupe de personnes masquées qui sont entrés dans Moscou La cathédrale du Christ Sauveur en Février 2012 pour faire des images dans sa zone de l'autel sacré une vidéo de musique. La vidéo diffusée plus tard sur Internet était un anti-gouvernement «prière» pleine d'obscénités.

Les trois ont été jugés pour incitation à la haine religieuse sur leurs actions dans la cathédrale et condamné à deux ans de prison chacun. Un tribunal plus tard changé la phrase de Samutsevich à l'un suspendu, car contrairement aux deux autres condamnés, elle n'a pas fait entrer dans la zone de l'autel en dansant dans l'église.

 

Maria Alyokhina (L), membre du groupe punk russe Pussy Riot, parle aux médias après sa libération d'une colonie pénitentiaire à Nijni-Novgorod 23 Décembre 2013. (Reuters / Sergei Karpukhin)

Maria Alyokhina (L), membre du groupe punk russe Pussy Riot, parle aux médias après sa libération d'une colonie pénitentiaire à Nijni-Novgorod 23 Décembre 2013. (Reuters / Sergei Karpukhin)

 

L'accusation a été considérée comme un procès politique par de nombreux critiques du gouvernement russe. Les filles ont été saluées comme artistiques combattants de la liberté par des célébrités, dont Madonna, Sting et Yoko Ono.

La majorité des Russes, cependant, a approuvé la poursuite du groupe. Selon un sondage d'opinion qui s'est tenue peu de temps avant leur condamnation, seulement 15 pour cent des Russes a déclaré que les membres de la bande ne doivent pas être punis du tout, tandis que 42 pour cent ont convenu qu'ils avaient offensé les croyants chrétiens avec leurs actions, et 53 pour cent ont dit les églises étaient pas de place pour une manifestation politique. Mais la plupart des gens interrogés ont déclaré l'infraction méritait un travail en commun amende ou obligatoire, plutôt que d'une peine de prison.

 

L'amnistie, qui a été adoptée à l'occasion du 20e anniversaire de la Constitution russe, couvert quelque 25.000 personnes. En plus des membres de Pussy Riot, quelques autres prisonniers importants étaient admissibles pour l'amnistie, y compris les 30 militants de Greenpeace objet d'une enquête de leur protestation à une plate-forme pétrolière de l'Arctique en Septembre, et les militants de l'opposition impliqués dans des émeutes à la place Bolotnaya à Moscou en mai 2012.

Le vendredi, un autre détenu russe de premier plan a été gracié en vertu d'un décret distinct. Mikhaïl Khodorkovski, ancien magnat du pétrole qui a été condamné pour fraude et blanchiment d'argent, a été libéré après avoir purgé 10 ans.

 

http://rt.com/news/pussy-riot-alekhina-relased-655/

Partager cet article

Repost 0
Published by Le blogue terrestre (c extra !)
commenter cet article

commentaires

Le blogue terrestre (c extra !) 23/12/2013 13:33

Tempête de foehn sur les Pyrénées - Des rafales attendues à plus de 150km/h !

Hebdo Météo
lun., 23 déc. 2013 06:00 CST

Les département des Pyrénées-Atlantiques (64) et des Hautes-Pyrénées (65) sont classés en vigilance jaune pour « vent violent » depuis ce matin en raison d'un vent qui soufflera en tempête sur les
massifs et dans les vallées jusqu'à demain mardi, débordant sur le piémont et la plaine.

Les vents moyens atteindront sur le littoral ponctuellement 60 km/h avec des rafales de 90 à 110 km/h.

Des rafales pouvant atteindre 80 à 100 km/h sur la plaine des Pyrénées Atlantiques : St Jean Pied de Port (64), Oloron (64) , Arudy (64) 70 à 80 km/h concernant l'agglomération Paloise, voire
90/120km/h dans les vallées ou villages de montagne, 120 à 140 km/h sur les stations de sport d'hiver d'altitude et jusqu'à 170 km/h et plus dans le secteur d'Iraty (64) -
(https://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.hebdometeo.com%2Fdossiers-iraty-64%2F&h=TAQFO1Tij).

L'épisode doit se poursuivre jusqu'à demain soir

C'est en début de soirée que le vent va se renforcer en montagne comme en plaine. Le sud de ces départements seront particulièrement affectés, incluant non seulement le littoral mais aussi
l'ensemble du piémont et du relief.

Des vagues de 6 à 8 mètres près des côtes !

Des vagues importantes de 6 à 8 mètres devraient toucher le littoral, avec une élévation temporaire du niveau de la mer qui pourrait submerger une partie du littoral.

Températures douce par effet de foehn !

Ce flux de sud véhiculera de l'air chaud d'où des maximales attendues de 15 à 20°C en vallées et sur le piémont et la plaine , ponctuellement plus. On attend par ailleurs 20°C à Socoa (64) ou St
Jean Pied de Port (64) à 6h00 du matin demain !

http://fr.sott.net/article/18402-Tempete-de-foehn-sur-les-Pyrenees-Des-rafales-attendues-a-plus-de-150km-h

Présentation

  • : Le blog de lebulldozerdanslatete.over-blog.com
  • Le blog de lebulldozerdanslatete.over-blog.com
  • : J'ai acheté un bouquin qui s'appelle "Apprenez le Riche en 3 minutes", ça fait une heure que j'y suis dessus, j'ai RIEEEEN COOOOMPRIS !
  • Contact

`

Recherche

.

Archives