Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 17:17

Carte-jeudi-14-avril.jpg

Rappel tout-à-fait personnel de la situation post 11 Mars 2011: Le déplacement aérien des nucléides traversant le Pacifique d'Ouest en Est puis l'Amérique du Nord, Atlantique Nord et Europe montre bien que la situation est ce qu'elle est. Or, quelques semaines après le drame de Fukushima - alors que l'Institut norvégien NILU publiait quotidiennement des cartes satellites 8 fois par jour, la publication a été censurée - les effluves de Fukushima (avec ou sans cartes pour les montrer) auraient dû être capturées par des analystes indépendants pour en montrer leur continuité d'arrivée et leur addition. Or, rien de cela ne s'est passé !!

 

Donc, sachant que la radioactivité est toujours présente et continu à se déplacer, où est-elle allée ??!

 

Donc là, intervient la technologie scalaire (celle qui sert à pousser les nuages entr'autres) et d'en rediriger les nuages de particules non pas vers le ciel statosphérique où elles pourraient être susceptible d'endommager les communications satéllitaires mais, vers l'océan où elles ont été depuis plaquées. Cette descente s'est d'abord soldée par une déssimination dans les courants (ce qui n'enlève en rien à leur dangerosité puisqu'elles ne sont fractionnables ni solubles et propre à disparaître), puis, les mois faisant leur oeuvre, cette multiplication a fini par se voir ! Et donc, les premières victimes étant les poissons (les gros mangent les petits), constatation a été faite sur les éperlans (friture) touchés en tant que 'poissons de surface' au même titre qu'est la sardine ou l'anchois. Puis, ce fut le tour des thons rouges examinés et des étoiles de mer qui se désagrégeaient sur place. C'est donc toutes les espèces qui sont ou seraient touchées à des degrés divers sans que cela ne se termine !

 

Donc, là où est la question, pourquoi avoir choisi l'océan comme cible plutôt que des terres froides arctique inhabitées ? Mais (si j'en continu mes 'délires' personnels), l'on constate une augmentation phénoménale de la glace au pôle. Donc, toujours dans cette perspective, les nuages radioactifs auraient bien été dirigés vers ces régions où des pluies auraient été produites pour faire descendre les particules, particules donc transformées en glace.

 

Donc, les poissons victimes constatés aujourd'hui seraient d'une part des particules retombées sur l'océan aux premières semaines ajoutées de celles qui s'échappent encore aujourd'hui continuellement sous-marines depuis la centrale défaillante et qui ne peuvent elles être redirigées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le blogue terrestre (c extra !)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lebulldozerdanslatete.over-blog.com
  • Le blog de lebulldozerdanslatete.over-blog.com
  • : J'ai acheté un bouquin qui s'appelle "Apprenez le Riche en 3 minutes", ça fait une heure que j'y suis dessus, j'ai RIEEEEN COOOOMPRIS !
  • Contact

`

Recherche

.

Archives