Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 15:24

 

 

 

Abebe_Bikila_2.jpgLe progrès peut-il rester sur place ? Oui, dans le cas où la daube du jour précédant est servie le lendemain (!). Et, 'bizarrement' c'est ce que veulent tous les palmipèdes chaussés de Nike de retrouver dans leur assiette ce qu'ils avaient 'étant jeune'. D'où, la 'forclusion volante' proposée par les Dirigeants d'aller plus loin dans la catastrophe.

 

Alors là, vous vous imaginez-vous Abébé Bikila ('le coureur de marathon aux pieds nus aux J.O. d'Ialie en 60's) arrivant à ce jour au stade final de Rome après 40 km, s'entendre dire: "Bêh, il t'en reste encore autant à parcourir !" ! (Hahaha !) ! (Là, le 'hahaha !', c'est moi qui l'ajoute) ajouté d'un: "et va mettre tes sandalles, on est à la télévision !" (comme le christ dans ses baskets gravissant en cordée le tas de sable devant chez lui) ?

Là, bien-sûr, l'éthiopien estropié remportateur du centuple sot en longueur extrait d'une voiture dessinée par adolphe hitler, peut encore se demander (mort à 41 ans) si l'exploit en valait la récompense. D'où la question du pourquoi courir avec ce que nous avons sur-place, et du pourquoi des chaussures feraient un bon athlète.

 

En matière de semelles & crampons ont en a vu de drôles depuis les 'spartiates', et ce n'est qu'un début des 'va-nu-pieds' qui iront demain sur les chaussées en herbe retrouver 'le bon temps' des centrales à charbon. Car, oui, elle a été élue proposant de construire 23 moyens énergétique en Allemagne de se retrouver toussotant pour 'le bien-fait de l'humanité' ! Or, ce qui serait considéré comme étant une indépendance en matière de faire brûler des foyers, dessert aussi les pays pauvres qui l'entoure - avec des centrales nucléaires - et d'en répandre donc sur toute la planète ce qui était jusqu'à ce jour une cause de cancer reconnu par les poumons. D'où le questionnement sur le degré 'barjot-des-chleus' d'avoir 'choisi' cette enclume plutôt qu'une autre.

 

Dans le 'pourquoi courir avec ce que nous avons sur-place', il y a d'autres mesures que celles révélées polluantes et que de se poser question sur 'l'après Fukushima' ne coûtent pas grands Deutsch-Marks. Ainsi parlent les effets d'un 'élection' de type 'McCaïn(celui des frites)/S.Palin(celle du surgelé)' où tout semble couru d'avance ! D'où aussi de la problèmatique du 'qu'entend-on à la télévision' ? sur les droits de faire savoir aux autres (voir arté "C à dire" du 20/9, où Y.Calvi reçevrait qui il veut, pour 'discuter du nucléaire') et des questions qui demeurent en suspend des coûts des directions proposées et du pourquoi serait-on-si-con de n'avoir lu (http://huemaurice5.blogspot.fr/2013/09/la-fermeture-de-quelques-centrales.html).

 

Donc, "pourquoi le progrès peut-il rester sur place ?" est une bonne augure en matière de tranhumance des neurones vers les 'hauts patûrages' de 'la forêt noire' qui peut aussi faire entendre un autre son de cloche (+ échos !) qu'à celui des étables où le bétail est parqué.

Et, si 'monte là-dessus et tu verras Montmartre' n'en est pas différent c'est que du haut de la chaise manque quelques livres sous les pieds. D'où, l'interprétation du manque de savoir comme étant 'un forfait dépassé pour y accèder' ou de celui de descendre dans la rue pour en connaître la voix des gens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le blogue terrestre (c extra !)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lebulldozerdanslatete.over-blog.com
  • Le blog de lebulldozerdanslatete.over-blog.com
  • : J'ai acheté un bouquin qui s'appelle "Apprenez le Riche en 3 minutes", ça fait une heure que j'y suis dessus, j'ai RIEEEEN COOOOMPRIS !
  • Contact

`

Recherche

.

Archives