Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 09:14

Snow-copie-1.jpg

 Par La Voix de la Russie

Le scandale d’espionnage autour de l’ex-agent de la CIA Edward Snowden a fait sensation en 2013. Le monde a appris, grâce à cet homme, qu’il était surveillé par les services spéciaux américains. Les autorités des Etats-Unis essaient de le saisir et de le condamner à la peine de mort. Les simples Américains soutiennent les actes du « roi du compromat ». Cependant, la vie de l’homme le plus « populaire » de l’année est toujours couverte de mystère.

Les journalistes recueillent goute à goute les données sur le roi du compromat. Snowden a terminé il y a deux ans son master à l’Université de Liverpool et il est possible qu’il devienne prochainement docteur ès sciences à l’Université de Rostock. Les professeurs de cet établissement allemand d’enseignement supérieur ont décidé de lui attribuer ce titre. Qui plus est, Snowden a mérité le prix de Transparency International « Pour honnêteté et pureté de renseignements ». Selon le chef de la représentation russe d’Amnesty International Sergueï Nikitine, Snowden a beaucoup fait pour protéger les droits de l’homme dans le numérique :

  

« Cet homme a réalisé son droit à la liberté d’information ayant osé faire part aux milieux publics de violations du droit à la vie privée par l’administration américaine. »

Selon l’avocat russe Anatoli Koutcherena qui aide Snowden, l’ex-agent spécial américain lit Dostoïevski, s’entretient avec ses amis sur Internet et apprend le russe parce qu’il entend rester pour longtemps dans la Fédération de Russie :

  

« Il n’entend partir nulle part et a demandé un asile temporaire réservé pour une année. La Russie est un terminus pour lui. »

  

Il est difficile de prédire si Snowden parviendra à réaliser sa mission. Il a reçu le certificat sur l’octroi d’un asile temporaire en Russie pour une année. L’ex-agent de la CIA est parmi les plus recherchés sur la planète. Les Etats-Unis sont tout particulièrement intéressés à le saisir. Snowden a remis aux journalistes jusqu’à 200 mille documents secrets.

 

Ksenia Melnikova

 

http://french.ruvr.ru/2014_01_04/L-homme-enigme-Edward-Snowden-8294/

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le blogue terrestre (c extra !)
commenter cet article

commentaires

Le blogue terrestre (c extra !) 05/01/2014 09:20

"Coupe le nez, les lèvres et les oreilles": la brutalité contre les femmes afghanes à un niveau record

Janvier 04, 2014 23:00


Les crimes violents contre les femmes en Afghanistan ont atteint un niveau de brutalité sans précédent en 2013, un chien de garde afghane des droits de l'homme a annoncé que la coalition dirigée
par les prépare à se retirer.

Président de la Commission afghane indépendante des droits de l'homme (AIHRC), Sima Samar, a déclaré à Reuters que le rythme et la laideur des attaques sur les femmes sont intensifiées en 2013,
avec une hausse de 25 pour cent dans le cas de Mars à Septembre.

"La brutalité des cas est vraiment mauvais. Couper les nez, les lèvres et les oreilles. Le viol du public», a déclaré Samar. "Les viols de masse ... C'est à la dignité, contre l'humanité."

Le porte-parole a noté que la date limite de retrait se rapproche pour les troupes internationales, les femmes dans les zones tribales sont moins protégés, les laissant vulnérables aux agressions
violentes.

"La présence de la communauté internationale et les équipes provinciales de reconstruction dans la plupart des provinces a été de donner aux gens la confiance", a déclaré Samar. "Il ya des gens qui
essaient de protéger les femmes. Et ce n'est pas plus là, malheureusement."

Elle a également noté que les mauvaises conditions économiques et le manque de sécurité contribuent également facteur de la hausse des incidents.
D'autres militants des droits de l'homme accusent les attaques et même de tuer des femmes sur l'absence de droit dans un pays où les sociétés tribales patriarcales.

"Tuer des femmes en Afghanistan est une chose facile. Il n'y a pas la peine," Souraya Pakzad, qui dirige les refuges pour femmes dans plusieurs provinces, a déclaré à Reuters.

Citant les cas de lapidation publique, Pakzad dit que l'avenir est sombre pour les droits des femmes dans le pays.

"Les lois sont améliorées, mais la mise en œuvre de ces lois est dans les mains de seigneurs de la guerre ... Je pense que nous allons vers l'arrière."

En Novembre, Human Rights Watch (HRW) a exhorté les Afghans à rejeter une proposition du ministère de la Justice qui est aidé dans la rédaction d'un nouveau code pénal qui comprend la restauration
de la lapidation comme punition pour l'adultère.

"Il est absolument scandaleux que 12 ans après la chute du gouvernement taliban, l'administration Karzaï pourrait ramener la lapidation comme châtiment," a déclaré Brad Adams, directeur pour l'Asie
à Human Rights Watch.

"Le président Karzaï doit démontrer au moins un engagement fondamental des droits humains et rejeter cette proposition de la main», ajoute Adams.

Le projet législatif vise à introduire la lapidation pour des relations sexuelles en dehors d'un mariage légal, et stipule que l'homme et la femme sont condamnés à «[s] tonifiant à la mort si
l'adultère ou adultère est marié."

Il indique également la "mise en œuvre de la lapidation est ouvert au public dans un emplacement prédéterminé." Si le "adultère ou adultère est célibataire," la phrase est "fouetter 100 coups de
fouet."

La mort par lapidation a été utilisé pendant le gouvernement taliban, au pouvoir depuis le milieu des années 1990 à 2001. Après l'invasion de plomb États-Unis et la mise en place d'un nouveau
gouvernement, l'Afghanistan signé des conventions internationales des droits humains qui s'engagent à protéger les droits, en particulier pour les femmes.

Le droit international dit que la mort par lapidation est contraire au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, auquel l'Afghanistan a ratifié.

Dans son rapport 2013 sur l'Afghanistan, HRW accuse le gouvernement d'un "défaut de répondre efficacement à la violence contre les femmes" qui "sapent l'état déjà périlleuse des droits des
femmes."

En outre, HRW affirme que la rhétorique provenant de la direction dans le pays s'enflamme davantage de violence contre les femmes.

"L'approbation du président Hamid Karzaï en Mars de la déclaration d'un conseil national religieux appelant« secondaire », interdisant la violence des femmes contre les femmes que pour des raisons«
non islamiques », et appelant à la ségrégation des femmes et des filles à l'éducation, à l'emploi, et en public, soulève des questions quant à l'engagement du gouvernement à protéger les femmes. Le
ministre de la description de justice de femmes battues abris que les sites de «l'immoralité et la prostitution» approfondit ce scepticisme, " souligne le rapport.

En Octobre, chef droit des femmes de l'ONU a déclaré que cette "les droits des femmes continuent d'être violés, les fonctionnaires féminins sont visés et tués, et la protection juridique est
menacée."

«Il est impératif que les droits et l'autonomisation des femmes sont prioritaires dans la période à venir de transition», Phumzile Mlambo-Ngcuka, directeur exécutif de l'Entité des Nations Unies
pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, dit DW.

La plupart des forces étrangères quitteront l'Afghanistan d'ici la fin de l'année et il est difficile de savoir si restera au-delà de 2014, le gouvernement Karzaï est encore réticente à signer un
accord de sécurité bilatéral avec les États-Unis et a fait des demandes qui appelle Washington "irréaliste ".

http://rt.com/news/afghan-women-violence-surge-190/

Présentation

  • : Le blog de lebulldozerdanslatete.over-blog.com
  • Le blog de lebulldozerdanslatete.over-blog.com
  • : J'ai acheté un bouquin qui s'appelle "Apprenez le Riche en 3 minutes", ça fait une heure que j'y suis dessus, j'ai RIEEEEN COOOOMPRIS !
  • Contact

`

Recherche

.

Archives